Les équipes Mazars en due diligence financière, trésorerie et pension accompagnent Alstom dans le cadre de son acquisition de Bombardier Transport.

Alstom annonce aujourd’hui la signature d’un protocole d’accord avec Bombardier Inc. et la Caisse de dépôt et placement du Québec (« CDPQ ») pour l’acquisition de Bombardier Transport. Suite à cette opération, Alstom bénéficiera d’un carnet de commandes d’environ 75Mds€ et d’un chiffre d’affaires d’environ 15,5Mds€. Le prix pour l’acquisition de 100% des actions de Bombardier Transport sera compris entre 5,8Mds€ et 6,2Mds€, et sera payé pour partie en numéraire et pour partie en actions nouvellement émises par Alstom. CDPQ s’est engagé à réinvestir environ 2Mds€ dans Alstom, correspondant à 100% du produit net de cession de sa participation dans Bombardier Transport et à réaliser un investissement additionnel à hauteur de 0,7Md€, soulignant sa forte conviction dans le rationnel stratégique de la transaction et dans le potentiel de création de valeur liée à l’acquisition.

« Je suis très fier d’annoncer l’acquisition de Bombardier Transport, qui représente une opportunité unique de renforcer notre position mondiale sur le marché en forte croissance de la mobilité. Cette acquisition renforcera notre présence internationale ainsi que notre capacité à répondre à la demande toujours plus importante de solutions de mobilité durable. Bombardier Transport apportera à Alstom une complémentarité géographique et industrielle sur des marchés en croissance, ainsi que des plateformes technologiques additionnelles. Cela améliorera significativement notre capacité d’innovation, pour nous positionner en pointe en matière de mobilité intelligente et durable. Nous serons ravis de compter parmi nous tous les talents et toute l’énergie des employés de Bombardier Transport. Nous sommes profondément engagés à poursuivre l’accélération du redressement des activités de Bombardier Transport et à créer de la valeur pour toutes les parties prenantes et en particulier pour nos clients. Nous continuerons également à développer la présence historique de Bombardier Transport au Québec, en s’appuyant sur les forces reconnues du Québec en matière d’innovation et de mobilité durable. Nous sommes heureux d’accueillir CDPQ en tant que nouvel actionnaire de long terme. CDPQ soutient pleinement cette transaction et la stratégie d’Alstom. » a déclaré Henri Poupart-Lafarge, président du conseil d’administration et directeur général d’Alstom.

Une acquisition transformante

Alstom et Bombardier évoluent dans un environnement de marché très positif avec une croissance du trafic de passagers estimée entre 3% et 5% par an sur la période 2015-2025 et une croissance globale du marché des équipements ferroviaires qui devrait atteindre +3,0% par an entre 2021 et 2023. Cette dynamique est portée par l’urbanisation croissante et le fort développement de la mobilité décarbonée. En Europe, la Commission européenne a défini des objectifs très ambitieux en termes de réduction de CO2 et de nombreux pays ont annoncé de larges programmes d’investissement dans le rail.

Alstom est un acteur de premier plan dans le transport ferroviaire, avec un carnet de commandes record au sein de l’industrie à 40Mds€ et un chiffre d’affaires annuel de 8,1Mds€ à fin mars 2019. Au cours de la période 2016-2019, Alstom a connu une forte croissance de son chiffre d’affaires, avec un taux annuel moyen de +5,5% supérieur à la croissance du marché, et a significativement amélioré sa rentabilité (avec une marge d’EBIT ayant atteint jusqu’à 7,5% du chiffre d’affaires).

Bombardier Transport est un acteur de référence dans le transport ferroviaire avec un carnet de commandes de 32Mds€ et un chiffre d’affaires de 7,4Mds€ à fin décembre 2019. Bénéficiant d’un statut de leader et d’une forte expertise, Bombardier Transport offre une gamme complète de produits sur l’ensemble des segments de marché et dispose d’une présence industrielle équilibrée, entre des pays offrant une base de coûts attractive et des pays à la pointe de la technologie.

A la suite de cette transaction, Alstom bénéficiera de technologies additionnelles de pointe et de ressources complémentaires en R&D, lui permettant de consolider son avance en matière d’innovation dans le domaine des solutions de mobilité durable.

Le groupe continuera de renforcer sa présence au Québec. Après l’opération, Montréal deviendra le siège des opérations d’Alstom pour les Amériques, menant l’ensemble des activités du groupe ainsi que son expansion dans ces géographies. De plus, en s’appuyant sur les forces reconnues du Québec en matière d’innovation et de mobilité durable, Alstom installera un centre d’excellence pour la conception et l’ingénierie, ainsi que pour les activités de R&D de haute technologie, qui se concentrera notamment sur le développement de solutions de mobilité durable.

Une opportunité d’accélérer la feuille de route stratégique d’Alstom

L’acquisition de Bombardier Transport est une opportunité qui se présente à un moment opportun pour Alstom d’accélérer sa feuille de route stratégique, en s’appuyant sur une complémentarité en matière de plateformes commerciales et industrielles. Bombardier Transport apportera notamment à Alstom :

  • Une présence géographique complémentaire permettant de renforcer l’accès d’Alstom à des marchés clés, en s’appuyant sur les succès et la présence historique de Bombardier en Allemagne, au Royaume-Uni, en Amérique du Nord ou sur sa présence unique en Chine
  • Des compléments attractifs au portefeuille de matériel roulant d’Alstom, permettant de proposer une offre complète sur l’ensemble des segments du rail, afin de répondre au mieux aux besoins particuliers de chacun de ses clients en matière de solutions de mobilité, notamment sur les produits de niches très spécifiques comme le monorail ou le People Mover, tout en apportant son expertise reconnue à travers le développement de solutions spécifiques locales au service de ses clients stratégiques
  • Des actifs significatifs pour l’activité services d’Alstom, avec un accès à la plus importante flotte de trains en circulation et à un vaste réseau de sites et d’équipements de maintenance dans un segment à forte valeur ajoutée, ouvrant de nouvelles opportunités avec un renforcement de l’offre en matière de services et de couverture géographique
  • Une forte complémentarité dans la signalisation et un accès à des marchés stratégiques afin d’accélérer le déploiement de ses solutions, en s’appuyant sur l’accès à des nouveaux marchés et sur le haut degré de qualification des employés, pour consolider les ambitions d’Alstom dans ce segment stratégique
  • Un portefeuille d’innovations complet et des ressources significatives en matière de R&D et d’ingénierie pour maintenir son avance technologique dans les solutions de mobilité intelligente et durable
  • Une présence industrielle dans des pays offrant une base de coûts attractive comme l’Europe de l’Est, le Mexique ou la Chine et une complémentarité dans les pays matures comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni

Une opération créatrice de valeur pour l’ensemble des parties prenantes

Alstom s’engage à rétablir le potentiel opérationnel et la rentabilité de Bombardier Transport, avec pour objectif de restaurer la marge et d’améliorer la qualité d’exécution, en ligne avec les standards. Des leviers clairement identifiés permettront d’atteindre cet objectif :

  • L’attention particulière portée au redressement opérationnel et à l’exécution du carnet de commandes en s’appuyant sur le déploiement systématique des bonnes pratiques développées chez Alstom
  • La mise en place d’un plan d’actions pour garantir une intégration réussie et le déploiement des procédés et technologies d’Alstom à l’échelle mondiale
  • La discipline financière d’Alstom et son expérience réussie en matière de redressement des marges
  • La proximité culturelle et la très bonne connaissance de Bombardier Transport développées au travers de nombreux projets communs

De plus, des synergies concrètes et atteignables ont été identifiées et Alstom prévoit de générer 400M€ de synergies de coûts par an à partir de l’année 4 ou 5.

Intervenants :

  • Sophie Delerm, Associée (due diligence financière, trésorerie et pension)
  • Firas Abou Merhi, Associé (due diligence financière, trésorerie et pension)
  • Sébastien Voisin (due diligence financière, trésorerie et pension)

Articles similaires

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer